Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 03:37

 

 

L’Hervé et de retour yes et prenez le temps de lire Hopla

WEEK END DE PAQUES SUR LE 36ème PARIS-BOURGES en MOTOCYCLETTES ANCIENNES 

Bon, après l’avoir préparé, il fallait bien le faire ce Paris-Bourges … malgré la météo.

Et oui, une fois encore, fidèle à lui-même le week-end de Pâques a oscillé entre neige, pluie, vent, froid et soleil … Pas de chance, cette année dès le vendredi soir il décidait de nous proposer la pire des météos … au cœur de la Sologne.

Allez on y va !

Mais avant il nous faut l’accompagnement musical qui va bien, celui qui colle à la situation.

image018.jpg 

C’est donc SNOW, par les inénarrables allumés de RED HOT CHILLI PEPPER (extrait du double album STADIUM ARCADIUM – le disque 1 Jupiter )

image030.jpg

qui s’impose haut la main pour nous remettre dans l’ambiance météo de ce samedi de Pâques complètement « pourave » (tu le crois ça : il a neigé !?!!) : http://www.youtube.com/watch?v=o7MhpFF1vv0 (t’vas wouar, l’est super c’te chanson).

image031.jpg

Bon alors, le Paris-Bourges c’est quoi ?

Et bien c’est, tous les ans et pour la trentième-sixième fois en 2013, un circuit de 200 km autour de Bourges le samedi (certains arrivant de Paris le matin même) et une balade moitié moins longue le dimanche matin.

Le tout entrecoupé de belles agapes à table (j’avais oublié à quel point ça pouvait manger un Berrichon mouillé / frigorifié). Et c’est L’Acétylène Moto Club qui gère l’ensemble sous le patronage d’une motarde (entourée des membres du Bureau de L’Acétylène MC) : Isabelle.

Il ne s’agit pas d’une course, on parle bien de randonnée, réservée à toute motocyclette de plus de trente ans d’âge en état de rouler et règlementairement conforme.

image032.jpg

À l’époque, l’AAMA est la principale association de motocyclettes anciennes en France. Les différentes sections régionales ne sont reliées que par le biais du bulletin de l’amicale et leurs membres se retrouvent lors des sorties organisées en été par chacune des sections. 

Ils ont émis l’idée de pouvoir se retrouver chaque printemps après les dernières activités de l’été précédent. Partant de ce constat, le principe d’une balade permettant de réunir les motards de la région parisienne et ceux de la province prend forme. Ceux de la région parisienne partiront de Paris pendant que les berrichons partiront de Bourges. Ainsi, tous se retrouvent à mi-chemin sur une motocyclette ancienne. 

De l’ordre d’une centaine de motos sont réunies pour ces deux jours de périple (la météo en a découragé un certain nombre cette année) sur les routes de Sologne et dans la campagne berrichonne. Dès l’instant que l’on possède une moto ancienne (de plus de trente ans), quelle qu’en soit la marque, on peut participer. Et ainsi, tous les genres motocyclistes se retrouvent mélangés (très sympa). On y remarque une moyenne d’âge certaine chez les motards présents et de nombreuses dames elles-mêmes sur leur motocyclette (ou en passagère – ce qui sur certains des engins relève d’un vrai courage). Ça cause aussi pas mal l’English car nos voisins d’outre-Manche viennent chaque année en nombre (dans le genre passionné ceux-là sont vraiment de classe mondiale).

image033.jpg

On peut donc y apercevoir de l’ancienne « dans son jus » d’origine

image034.jpg

Avec juste ce qu’il faut de peinture piquée pour

Faire vrai,

image040.jpg

Ou bien de la restauration top niveau genre « sortie d’usine »

image041.jpg

Qui dit rallye d’anciennes dit d’abord : camionnette !

Et oui mon copain, derrière le convoi qui s’étale sur plusieurs kilomètres (tout le monde ne roule pas du tout à la même vitesse et ladite vitesse plafonne à l’astronomique moyenne de 40 - 60km/h) 5 ou 6 indispensables véhicules de « secours » ferment la marche. Ils passeront leur samedi à charger les motos en panne (et à les décharger car les pilotes réparent et repartent).

image042.jpg

Des groupes de motards, j’en ai encadré un certain nombre depuis de nombreuses années : de tout temps, sur tout type de route, de tailles diverses et variées. Mais là, c’est pô pareil ! C’est de l’ancienne, il faut très vite intégrer comment se comporte le troupeau.

Par exemple on ne freine pas brutalement devant ce groupe constitué d’engins au freinage parfois relatif ou bien de lascars qui passent à ta hauteur en hurlant « je m’arrête pas, a’ tient pô l’régime, si je m’arrêt’ a r’démarre pô … ». Ah bon d’accord. Alors le mieux c’est que je ne reste pas au milieu alors, ok, j’ai compris. Pour les stops et les feux tricolores on gèrera au coup par coup. Sport ! Ceci dit, tout le monde se comporte très bien et aucun incident ne sera à signaler.

Vas-y Laurent !

image043.jpg

T’as ramassé ton sélecteur de vitesse sur la route 200 m derrière, tu sors le câble qui va bien, et c’est reparti !! (tu penseras à vérifier l’huile, elle pisse là)

Bon, il pleut, ça glisse, on est au milieu du trafic, la visibilité est mauvaise et le Vespa décide d’en rester là

image044.jpg

Ok, débrouilles toi comme tu peux pour sécuriser l’ensemble !!!

Ah woui ! Autre étrangeté à signaler : si tu peux éviter de rester au milieu du peloton c’est plutôt mieux pour tes poumons !! (chouette slogan n’est-il pas ?). Affreux ma pôv dame ce que ces chignoles peuvent cramer comme huile et faire comme fumée. Ici l’expression « pollution atmosphérique » prend tout son sens. Il est vrai qu’entre un moteur d’il y a 50 ans et un moteur contemporain : rien à voir en termes de rejets.

Quant à l’éclairage … disons que lorsque la nuit fût venue, avec 3 ou 4 retardataires, je me suis mis devant, j’ai attendu que tout le monde se regroupe derrière moi sur la droite, j’ai mis plein phare et nous sommes rentrés au bercail ainsi : 4 motos, un seul phare.

Enfin, tu ne t’offusqueras pas si je ne développe pas le chapitre sur les 100 litres d’huile que nous avons dû laisser sur les routes empruntées ce week-end, ça n’apporterait rien …

Au Paris-Bourges les femmes sont belles sur leur trapennelle 

image045.jpg 

    … et les garçons sont bons sur leur brélon

image046.jpg

Au Paris-Bourges, dans la forêt solognote, les Rumi sont talonnés par les Tobec

image047.jpg

, au Paris-Bourges on voit les plus belles, 

image048.jpg

  originaires de tous les pays

image049.jpg

du monde  et toujours accompagnées des wouatures qui vont bien

image050.jpg

Au Paris-Bourges le motard vintage français est heureux et lit les magazines à la mode

image051.jpg

Au Paris-Bourges règne le Cromwell des familles

image052.jpg

 

Au Paris-Bourges on peut d’ailleurs venir en famille

image053.jpg

Au Paris-Bourges on croise les plus belles motos (BMW R51 / ) et les plus beaux motards

image054.jpg

Au Paris-Bourges règne aussi le Barbour

image055.jpg

et d’ailleurs peu importe le flacon pourvu que l’on ait l’ivresse, au Paris-Bourges le look n’a que très peu d’importance, seul compte la couleur de la robe du destrier

image056.jpg

Au Paris-Bourges on vit la vraie vie de motard qui solutionne tout et n’a pas de poignées chauffantes

image057.jpg

Au Paris-Bourges on fait des photos qui remontent le temps  

image058.jpg

 

                Au Paris-Bourges on redécouvre les villages de notre France profonde

image059.jpgimage060.jpg

Paris-Bourges on roule avec des motos de légende

image061.jpg

image062.jpg

Au Paris-Bourges les belles italiennes (contrairement à leur pilote anglais) ne supportent pas l’humidité et se font pousser pour démarrer

image064.jpg

Au Paris-Bourges les p’tits gars de la sécu’ se sont bien marré

Au Paris-Bourges la population en liesse attend les participants, malgré la pluie et un retard certain sur l’horaire, pour venir admirer les motos qui ont remonté traditionnellement la fameuse rue d’Auron, à Bourges, sous les applaudissements

image065.jpg

Et quand enfin vient le dimanche ensoleillé (mais froid), le Paris-Bourges s’arrête devant l’église à mâtine, à l’heure de la messe, pour  … foncer au bistro

image066.jpg

Au Paris-Bourges on a encore démontré en 2013 qu’avec une moto, un caleçon long et une bonne bande de passionnés on peut assez aisément atteindre un plaisir quasi enfantin malgré les intempéries..

Au final j’aurai ajouté 850 km de bonheur sur pneumatique à mon compteur.

Vivement le 37ème Paris-Bourges..

image002

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kabul Chapter - dans moto
commenter cet article

commentaires

for more information 16/09/2014 14:53

Wow.. The classic and royal ones. I am glad to see these extinct versions of motorcycles on road. I respect these owners for maintaining and keeping them in good condition, so that we could have a look at them in future.

Tintin kabulars 16/09/2014 20:29

Thank a lot for the nice words end if you come in France you are of course welcome

Présentation

  • : Le blog de Tintin le biker Alsacien
  • : Un blog de copains motars mais surtout vétérans , la pluspart des histoires relatent des faits réelles mais que je mets Hahah sous forme de cartoon à ma façon . Bon pas toujours marrant , même chiant , mais personne n 'est obligè d'apprècier et ceux qui ça plait pas je n 'en fou , la priorité c 'est de ce retrouver et de se fendre la geule
  • Contact

A VOIR SANS MODERATION

 

Une Kabularde

Autrichienne

    à Seoul

bigshoes

 

 

 

 

 

 

 

 

Un Kabulars

Photographe

546480 394693417248438 1346629009 n

 

 

 

 

 

 

C-Dock

 

P1011628 

The French road 66

8 Ans Kabulars

Tintin en Corée

19ième Schrauberkurs

Tintin en Afrique

Mostar chapter

Mission Ferailles

Biker Home

 

 

DuPrésident

      Joe

8COMMEMO-KABULARS-3520-1.JPG

 

  Légendemotobike

index.jpg

 

 

 

 

 

Cours de mécanique

  Tintin a Séoul

low cost road 66

19 ième cours de mécanique

Tintin en Afrique Hopla

 

Chez Fritzzzzzzzzzzzzz

fritzzz-foto-kati.jpg

 

 

 

 

 

 

Cheyenne

h3

 

 

 

 

 

 

 

The Walker's

thewalkers

 

 

 

 

 

 

le blog de la Véga

suicide.jpg 

 

 

 

 

 

Une baroudeuse

petite-1.jpg

 

 

Jumelage avec

les Yes cliquez

der small

Recherche

Event's

les prochains event's seront envoyées par email cette saison je n 'ai pas eu d 'activités particulière je dirais hopla pour raison familiale yo mais pas encore fin de saison heureusement